This is Photoshop's version of Lorem Ipsn gravida nibh vel velit auctor aliquet.Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit. quis bibendum auci elit.

Instagram feed

+ 01145928421 SUPPORT@ELATED-THEMES.COM

Jardin d’exception arrière-pays Grassois

AccueilJardins d'exceptionJardin d’exception arrière-pays Grassois

Témoignage du propriétaire

Partie d’un terrain à l’abandon, Brigitte Dematteis nous a créé un petit écrin méditerranéen où il fait bon vivre.
Quelques endroits spacieux pour les grandes réunions de famille et d’amis mais aussi des espaces isolés, protégés, adaptés à chaque besoin (ombragés, ensoleillés…) et chaque caractère (romantique, sportif…).
Nous lui sommes très reconnaissants d’avoir su interpréter nos envies. C’est un jardin vivant où chacun trouve sa place et qui évolue avec les saisons.
Brigitte Dematteis, artiste passionnée, a su préserver l’environnement naturel et l’adapter à nos exigences.

Un grand MERCI Madame Dematteis

Ma définition du jardin paysager.

Toutes mes réalisations ont pour souci primordial le mariage des formes élancées ou arrondies et la gamme de verts offerte par la nature. C’est la définition même de  » l’architecture » d’un jardin ».

Quoi de plus beau que le gris vert souple des oliviers, le velouté vert- bleuté des lavandes ou bien encore le jaune vif des santolines en floraison  ponctué par les formes sombres et élancées des cyprès de Provence ? Quoi de plus beau qu’une bruyère rose tendre qui va réveiller un buisson de vivaces gris-clair ?

De quelle manière abordez-vous vos projets de conception d’espaces ?

Dans ma manière d’aborder le jardin,  je joue volontiers entre deux méthodes qui peuvent sembler opposées et pourtant si complémentaires.

Tous mes plans de masse sont dessinés à la main, c’est à dire, ne nous en cachons pas  » à l’ancienne ». Cette technique traditionnelle me permet de  » penser  » le jardin. Pendant que je prends le temps de dessiner un olivier, un massif de vivaces, une tonnelle, ou l’entrée pavée d’une propriété, je me rappelle les lieux, je me représente les volumes, je pense les associations, je m’imprègne des odeurs qui vont participer à ce projet. Je me promène déjà dans le jardin.  Mais il faut aussi pouvoir faire ressentir au client cette belle aventure.

Ainsi, j’accompagne le plan d’aménagement paysager de divers projets artistiques numériques qui vont présenter le plus fidèlement possible le futur projet. C’est à ce stade que l’ordinateur entre en jeu.  L’avant-projet est la visualisation conçue spécialement pour l’observateur. J’essaie de me mettre à la place du propriétaire et de l’amener à comprendre le déroulement puis la finalité de son futur espace de vie.